UA-82266538-1
topblog Ivoire blogs

dimanche, 07 juillet 2013

VISITE D’ETAT : C’EST LA FOIRE AUX DONS OPPORTUNISTES AUX POPULATIONS

 

alassane ouattara, dons, visites, Korhogo, savanes, ministres, Dominique Ouattara, crise, misère, populationsDons aux populations, dons pour des hôpitaux, c’est la foire aux dons quand Alassane Ouattara doit effectuer une visite d’Etat. En première ligne, son entourage immédiat dont Dominique Ouattara, la Première Dame.  « Nous avons touché du doigt les réalités dans le district des savanes. C’est le sens des visites d’Etat qui apportent énormément à nos villes et villages. Ces visites permettent comme c’est le cas du District des savanes d’améliorer les conditions de vie des populations dans les zones visitées. C’est pourquoi, les visites d’Etat vont se poursuivre pour le bonheur des ivoiriens », a déclaré Bruno Koné, porte parole du gouvernement à propos des visites d’Etat du Président de la République. Mais est-ce à dire que sans visite d’Etat, le pouvoir ne saurait ce dont ont besoin les populations ? A quoi servent alors les ministres et tous ces représentants de l’Etat à travers tout le pays ?

Si les dons pleuvent à chaque fois qu’il y a une visite d’Etat, il faut donc s’inquiéter. S’inquiéter sur les subventions et dons qui ne viendraient qu’en cas de tournée du numéro un ivoirien. Cette course aux dons, pourraient penser à une volonté de conditionner les populations à recevoir convenablement le Chef de l’Etat. Le District des savanes, dernière étape de ces visites d’Etat, était en première ligne face aux affres de la crise sociopolitique débutée en 2002 avec la rébellion armée. C’est dire que les dons et subventions auraient pu se faire depuis longtemps sans visite d’Etat qu’on sait très « budgétivore ». Pluie de dons aujourd’hui, mais et après ? C’est clair, ça sera le retour au quotidien difficultueux… L’une des questions à se poser: à qui le tour pour la prochaine visite d’Etat et ses accessoires de dons et subventions ?

Williams F. Akiré

willardofian@live.fr

@WilliamsAKIRE

lundi, 25 mars 2013

FILTRE DE L’INDENIE : SOLUTION OU FUTUR PROBLEME ?

Le carrefour de l’Indenié, voilà un casse tête partagé par tous les ivoiriens et en particulier par les usagers de la route. L’Etat a semble t-il trouvé une solution en construisant un filtre géant dans les environs du lycée technique et du bidonville de Washington à Cocody. Le principe était de filtrer les eaux usées en transit avant qu’elles n’atteignent la lagune. Au bout, il s’agit de débarrasser ces eaux des déchets solides qui obstruaient les voies de canalisation causant les inondations plus loin en cas de pluie.bidonville, Indénié, Cocody, filtre, déchets, retention, autorités, ministres, Alassane Ouattara, hygiène, urbaniste

Petit bémol à ce plan d’urbaniste, l’avenir incertain des déchets retenus par le filtre à plus haut. La rétention de ces déchets, crée peu à peu un tas d’immondices, véritable cadre enchanteur pour les hérons. En réalité, la solution au dilemme du carrefour risque bien de devenir un problème en amont de l’ouvrage. Il se pose avec ces déchets retenus, la question de l’ensablement des lieux. Du sable arrive chaque jour avec les eaux usées et ce sable reste et crée peu à peu une baie qui finira par boucher le filtre et empêcher les eaux usées de faire leur transit.

Les déchets retenus par le filtre sont des toutes sortes. Il y a du plastique réutilisable qui pourrait être évacué afin de désengorger les lieux avant une solution définitive. Cette solution même si elle est provisoire donne de la matière pour les industries du plastique. Car nombreuses sont ces personnes qui bravent toutes les conditions d’hygiène pour la collecte d’objets plastiques destinés à certaines industries.

Solution pour résoudre le casse tête du carrefour de l’Indénié, le filtre géant annonce d’autres soucis et encore le tournis pour les autorités.

 

Williams F. Akiré

willardofian@live.fr

@WilliamsAKIRE