UA-82266538-1
topblog Ivoire blogs

lundi, 24 juin 2013

UNIVERSITE : LES ENSEIGNANTS APPELLENT LE PRESIDENT OUATTARA A L’AIDE

Boa Thiémélé, étudiants, université, Alassane Ouattara, amphithéâtre, enseignant, conditions, Si les étudiants de l’Université Félix Houphouët Boigny (Ex Cocody) ont choisi il y a quelques semaines la manière forte pour exprimer leur mécontentement face à leurs conditions de travail, leurs maîtres quant à eux donnent l’exemple. La preuve avec le professeur Boa Thiémélé Ramsès du département de Philosophie qui a publié ceci sur son profil Facebook ce lundi 3 juin 2013 :

« Au secours M. le président de la République de CI, Alassane Ouattara. Amphi Niangoran-Bouah de l'UFR SHS de l'Université Félix Houphouët-Boigny Cocody-Abidjan Mai 2013. Table de travail des enseignants. Mobilier branlant soutenu par des briques.».

En guise d’illustration cette photo qui en dit long sur les conditions de travail dans ce temple du savoir. L’Amphi Niangoran Boua, ouvert il y a moins de dix ans voit déjà passer le vent de la dégradation là où celui la réhabilitation semble pourtant être passée. Et les premiers mis en difficulté ce sont bien les étudiants et leurs maîtres. Cette fois, le professeur Boa, chef du département de Philosophie, s’adresse à Alassane Ouattara, le président de la République. Preuve peut être que les interlocuteurs logiques et directs sont impuissants voire inaptes à faire bouger les lignes.


Williams F. Akiré

willardofian@live.fr

@WilliamsAKIRE

mardi, 18 juin 2013

GOUVERNEMENT : REMANIEMENTS REPETES EST-CE UTILE ?

gouv.jpgDe 2011 au moment de son investiture jusqu’à 2013, le Alassane Ouattara en est à son troisième Premier Ministre et bien plus de gouvernement. Le Président de la République a fait défilé Guillaume Soro, Ahoussou Jeannot et enfin Daniel Kablan Duncan pour des équipes gouvernementales qui changent aussi au gré des déménagements à la primature. Partout il est annoncé un énième remaniement, le chef de l’exécutif ivoirien l’a même confirmé lors de sa tournée dans l’ouest du pays il y a quelques semaines. Et pourtant tout cela n’est pas fait pour privilégier la continuité dans les départements ministériels.

C’est un éternel recommencement dans les ministères. Ainsi c’est difficile de s’attendre à des résultats super intéressants. Quand un nouveau ministre prend ses marques il n’est plus sûr de garder son poste. La presse rapporte même que des ministres nommés dans lors du dernier remaniement sont déjà sur le départ. Si ce sont des erreurs de casting qui motivent ces incessants remaniements, le « jury » des nominations ministérielles devrait s’appliquer car pendant ce temps là, les besoins des populations sont suspendus aux nominations.

En terme d’impact sur la population, difficile de s’attendre au miracle parce que celui on a précédemment transmis une requête ne sera plus là dans deux mois. Pour les individus animés de mauvaise foi, c’est la course à l’enrichissement pour ne pas être surpris d’avoir les poches vides quand sonnera l’heure du remaniement.

Williams F. Akiré

willardofian@live.fr

@WilliamsAKIRE