UA-82266538-1
topblog Ivoire blogs

samedi, 18 mai 2013

ELEPHANTS : SIDY DIALLO-LAMOUCHI-DROGBA, LE MENAGE A TROIS SEMBLE VOLER EN ECLATS

dorgban éléphants,sélection,sidy diallo,lamouchi,problème,yaya touré,presse,crise,matchesDepuis la débâcle des Eléphants de Côte d’Ivoire à la dernière Coupe d’Afrique des Nations en Afrique du Sud, Didier Drogba a disparu du radar de la séléfanto. La spéculation à ce sujet a enflé au point que les sceptiques qui parlaient de désamour entre Sidy Diallo et le buteur ivoirien semblent avoir raison. Après avoir été écarté lors du dernier match éliminatoire de l’équipe nationale comptant pour la prochaine coupe du monde, le buteur de Galatasaray est de nouveau absent de la liste de Sabri Lamouchi pour les prochains matches contre la Gambie et la Tanzanie.

Si lors du précédent match face aux gambiens, on avait évoqué la méforme du Drogba à la dernière CAN, cette fois l’opinion nationale s’interroge sans trouver de réponse surtout au vu des dernières prestations de l’ancien joueur de Chelsea avec son nouveau club.

La presse nationale a évoqué un problème Drogba-Sidy après « l’éternel  problème » Drogba-Yaya. Mais si Sidy Diallo, est décidé à pousser Drogba vers la sortie, il a l’homme  idéal pour ses idées : Lamouchi. Alors que personne n’était d’accord avec le choix du franco tunisien pour diriger les pachydermes ivoiriens, le président de la FIF avait défendu bec et ongles son option « stagiaire ». De nombreux observateurs avaient craint une poigne tendre et un probable manque d’autorité de la part de l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille sur une équipe d’expérience avec de tels noms.

Avec Drogba de côté, les choses s’allègent pour le sélectionneur des Eléphants. Désormais les jeunes loups aux dents longues sont les remplaçants de celui qui constitue l’une des satisfactions du football moderne en Côte d’Ivoire. Et c’est sans doute mieux pour ce ménage dans lequel Didier Drogba semble déranger désormais.

 

Williams F. Akiré

willardofian@live.fr

@WilliamsAKIRE

 

vendredi, 08 février 2013

Eléphants de Côte d’Ivoire : Quand Lamouchi échoue les critiques et les ivoiriens trépassent

 

Eléphants, Côte d’Ivoire, Lamouchi, Alain Lobognon, Zahoui François, drapeau, joueurs, Nigeria, sports, échec

Sabri Lamouchi a été reconduit à la tête des Eléphants de Côte d'Ivoire malgré tout. Les critiques et les commentaires n'auront pas suffi à faire plier ses employeurs là où d'autres  n'ont pas réussi

Là où François Zahoui n’a pas tenu la route, Sabri Lamouchi le sélectionneur des Eléphants de Côte d’Ivoire lui réussit. Il est maintenu à la tête de l’équipe nationale malgré la prestation en deçà de celle de la campagne en Guinée Equatoriale et au Gabon. Et le technicien franco-tunisien sûr de son affaire l’avait signifié avant confirmation. A la conférence de presse d’après match suite de l’élimination, Guy Florentin Yaméogo du quotidien Nord Sud lui avait demandé s’il démissionnerait ou s’il attendrait d’être limogé « Je n’y pense même pas. » avait répondu l’ancien international français.

Alain Lobognon, ministre des sports disait mardi dernier dans l’édition du journal de 20 heures sur RTI1 « Il ne faut pas accuser les joueurs encore moins la FIF. Il faut se remettre en cause pour un rassemblement autour des Eléphants » avait-il dit au journaliste. Clairement, le patron du sport en Côte d’Ivoire n’en veut pas du tout au sélectionneur encore moins aux joueurs qui ont fait flotter bien bas le drapeau ivoirien.

A la suite de la CAN 2012 et le nouvel échec des ivoiriens en finale face à la Zambie, François Zahoui avait été limogé à la surprise générale. Mais on peut le dire sans se tromper, malgré les piètres prestations des ivoiriens et les critiques tout azimuts, Lamouchi est encore à la barre. Sidy Diallo, le président de la Fédération ivoirienne de football a été encore plus clair:« Tout le monde est content du travail de Lamouchi ».

C’est clair même quand Lamouchi échoue les critiques et les ivoiriens trépassent.

Williams F. Akiré

willardofian@live.fr

@WilliamsAKIRE