UA-82266538-1
topblog Ivoire blogs

jeudi, 21 décembre 2017

Pendant ce temps, SODECI sert du vent au lieu de l'eau potable

eau potable,onep,cité batim1,abidjan,sodeci,alassane ouattaraPlus de deux semaines que les robinets de la Cité BATIM 1 dans la commune de Yopougon et environs ne servent que du vent au lieu de l'eau potable. Barriques et bidons de toutes les couleurs trônent royalement dans chaque  maison.

La photo d'illustration ci jointe, date de décembre 2016 (Voir le post sur mon compte facebook). Aujourd'hui 21 décembre 2017, cette photo est toujours d'actualité. L'Office national de l'eau potable était passé ce jour là pour approvisionner les ménages. Mais aujourd'hui, les robinets sont vides.

C'est la période des fêtes de fin d'année mais la Société de distribution d'eau de Côte d'Ivoire n'a pas encore trouvé de solution. En 2016 c'est autour de la mi janvier que l'eau était revenue dans les ménages. Pendant ce temps aussi, les factures ne sont pas en grève. Elles arrivent bien et à temps même aux domiciles des abonnés.  

Cela dit, il faut dire que la norme dans la fourniture de l'eau dans cette zone de Yopougon est la suivante: pas d'eau disponible 24h/24; l'eau arrive dans les robinets (quand la SODECI est plus clémente) aux environs de 2 heures du matin et disparaît quelques heures après. 

Face à ce problème, les habitants se débrouillent comme ils peuvent. L'Onep n'intervient que par affinité. Les plus chanceux ont parfois l'occasion de s'approvisionner. Si un voisin connait quelqu'un là-bas, c'est une chance. Les moins chanceux, sont contraints d'aller voir ailleurs  là où il y a de l'eau sans interruption pour remplir barriques et bidons. Ici le "ailleurs" signifie tout même, les toilettes publiques, très souvent faiseuses de miracles en approvisionnement en eau potable. 

Williams F. Akiré 

lundi, 25 juillet 2016

Coupures d’eau à Yopougon BATIM1: L'ONEP au secours de SODECI

sodeci.jpgSamedi 23 Juillet 2016, il est 16h et voilà une semaine que les foyers de la cité BATIM 1 dans la commune de Yopougon à Abidjan n’ont pas reçu une goutte d’eau potable.

« On a coupé l’eau » c’est le refrain qui se fait entendre partout dans les différents ménages. On attendait l’eau de SODECI (Société de Distribution d’Eau en Côte d’Ivoire), c’est finalement l’eau de l’ONEP (Office National de l’Eau Potable) qui est venue irriguer les ménages en ce samedi.

Quand la citerne estampillé « ONEP » stationne sur ce parking de la Cité, c’est le soulagement chez tout le monde. C’est la course aux barriques, aux bidons… On a le temps de remplir 5 à 6 bidons de 20 litres et une barrique en attendant le prochain tour de l’ONEP dans le quartier ou au mieux le retour de l’eau source de vie dans les robinets.
Le gouvernement a pourtant annoncé à grand renfort de publicité que la fourniture en eau potable causerait moins de souci aux Ivoiriens notamment ceux de Yopougon. Le constat est tout autre et chacun doit se débrouiller comme il peut. eau.jpg

Alors que CIE (Compagnie Ivoirienne d’Electricité), la « sœur jumelle » de SODECI, est au cœur de la tourmente avec une protestation chaque jour un peu plus vive suite à une émission de doubles factures exorbitantes d’électricité, le distributeur d’eau n’est pas aussi à la fête, le temps s’annonce très mauvais pour le Groupe CIE-SODECI.

 

Williams F. AKIRE

@WilliamsAKIRE