UA-82266538-1
topblog Ivoire blogs

mardi, 20 février 2018

Donc on fait comment?

27972818_1786414418057766_8821970057672425241_n.jpgSi le mérite n'est plus un critère. 
Si l'exploitation des travailleurs est devenue la norme et la chose la mieux partagée. 
Si des transporteurs ( petits chauffeurs de gbakas ), manquent de respect aux forces de l'ordre ( avec elles mêmes leur caution et leur bénédiction ).
Si détourner, voler, piller... s'assimile aux actions les plus banales du quotidien. 
Si la violence fait semblant de dormir avant de ressurgir et nous faire mal.
Si nos enfants n'ont plus modèles et repères.
Si la quête de la facilité et de l'argent en vitesse est devenue une ambition nationale. 
Si entre ordures ménagères ( qu'on ne ramasse jamais ) et eaux usées, on s'invente un nouveau de vie.
Si la politique made in Africa, est devenue la plus grosse arnaque qu'ait connue ce continent..
Dieu nous garde... Lui seul, est sûr et fiable.

 

vendredi, 22 décembre 2017

#ChangementsDeMentalité du 22-12-2017

2565r.jpgJournaliste, comme un allié. Journaliste, pas un ennemi.
Le 4è pouvoir, c'est loin d'être eux (Les journalistes) qui le détiennent chez nous. La pluie qui arrose Abidjan actuellement (21 décembre 2017, 16h33), va encore laisser des traces. Tout comme cette loi qui risque de s'abattre (comme la pluie sur Abidjan), sur le monde de la presse en Côte d'Ivoire, va aussi laissé des traces. Un ancien a écrit sur son profil, qu'il y a de fortes chances de voir les acquis dégringoler. Il a entièrement raison.

Ailleurs (dans ces pays, que tous envient), le journaliste a toute sa place (même si tout n'est pas parfait).

 

Il passe du simple rôle d'informateur à celui d'acteur de développement parce qu'étant le «chien de garde» de la chose publique. Par ici, on souhaite (on veut uniquement) des journaliste, tout juste bons pour les séminaires et colloques (aux recommandations toujours bonnes pour les tiroirs). 
Les regarder. Détruire. Agir. Gâter. Voler. Piller. Faire ce qu'ils veulent. Les regarder. Dans la peau du spectateur. Ne rien dire. Encore moins dénoncer. 
Journaliste, un allié. Pas un ennemi. La pluie va encore tomber. Mais... 
L'encre des plumes tiendra encore.