UA-82266538-1
topblog Ivoire blogs

jeudi, 14 novembre 2013

M23 out: RDC 1 / Instabilité 0

M23, RD Congo, militaires, rebelles, Nord  Kivou, Joseph Kabila, instabilité, RwandaBonne nouvelle à Kinshasa avec la défaite du M23 face à nos forces” c’est en ces termes que s’exprimait Robert Mwila, journaliste de Raga TV en République Démocratique du Congo. Et oui les nouvelles sont vraiment bonnes quand on sait les soucis et les dégâts causés par cette rébellion pro rwandaise au pays de Joseph Kabila. C’est donc une bataille de gagné par Kinshasa dans son combat contre l’instabilité car dans ce pays aux immenses richesses la paix n’est pas chose simple à voir passer sur tout le territoire.

Même si certains parlent d’intervention onusienne dans l’épilogue de cette guerre contre le M23, le régime en place peut se réjouir de ce qui est en réalité l’une des étapes pour la conquête de la paix partout en RDC et pour le développement que mériterait ce pays au vu de ses potentialités.

Mais avec le M23 K.O, il y a d’autres groupes armés source de désordre et d’insomnie pour le pouvoir.  Dans ce « match » qui l’oppose à l’instabilité, la RDC vient d’inscrire un but d’une importance capitale mais les yeux restent ouverts pour les prochains bruits de bottes.

 

Williams F. Akiré

willardofian@live.fr

@WilliamsAKIRE

 

 

samedi, 09 novembre 2013

Temps de pluie : c’est la foire aux eaux usées à Abidjan

 

Les dernières pluies avant l’harmattan tombent en ce moment et s’accompagnent dans plusieurs quartiers de l’écoulement des eaux usées. Avec les pluies c’est l’occasion « rêvée » pour ouvrir les vannes des fosses sceptiques et des égouts dans les quartiers où les fosses sceptiques  pleines et bouchées sont les choses les mieux partagées. Dans ces quartiers, à la première goutte de pluie, les habitants accourent pour ouvrir les fosses sceptiques alors qu’une visite des sociétés de vidange ferait l’affaire et ce pour un bon moment.

En première ligne, il y a les quartiers populaires d’Abidjan tels que Yopougon Sicogi et Nouveau Quartier, des quartiers d’Abobo. La commune de Koumassi est aussi bien logée. Là bas aussi, le quartier Sicogi fait figure de favoris dans ce domaine.

Face à l’ampleur que prend cette situation, personne ne semble prêt à faire quelque chose et pourtant  c’est une rivière de maladie  qui coule avec les eaux de pluies. Or ces instants sous la pluie sont rêvés pour les enfants qui n’hésitent pas à jouer et à patauger dans les flaques d’eau porteuses de microbes. Voilà un combat auquel pourrait se consacrer les autorités communales qui donnent souvent l’impression d’être en manque de projets sociaux. La sensibilisation au vidange des fosses sceptiques ou mieux une opération géante de fosses sceptiques pour tous afin d’atténuer les effets de ce problème d’ordre environnemental. Des quartiers dits « chic » sont de plus en plus exposés.

Williams F. Akiré

willardofian@live.fr

@WilliamsAKIRE