UA-82266538-1
topblog Ivoire blogs

mercredi, 12 septembre 2012

Education: Deux nouvelles disciplines pour les élèves

Eleves_Dimbokro.jpgEDHC (Education aux droits de l'homme et à la citoyenneté) et TICE (Technologies de l'information et de la communication) sont les deux nouvelles disciplines de l'education nationale en Côte d'Ivoire.

Education aux droits de l'homme et à la citoyenneté (EDHC) et Technologies de l'information et de la communication à l'école (TICE), sont à compter désormais au nombre des disciplines à  enseigner dans l'Education nationale en Côte d'Ivoire. Le président de la République a signé mercredi un décret portant création de ces matières.

Ces mesures prises en collaboration avec le ministère des droits de l'homme et des libertés publiques et celui de la poste et des technologies de l'information et de la comunication, visent à inculquer aux élèves, étudiants et travailleurs, les notions de Droits de l’Homme et de la Citoyenneté. Il s'agit à aussi de prévenir les conflits, les violations des droits de l’homme et à renforcer les processus participatifs et démocratiques.

Concernant les TICE, elles concernent tous les niveaux du préscolaire jusqu'au secondaire général. Et ça sera un moyen  d’améliorer les acquis mais aussi de contribuer à une insertion harmonieuse des diplomés dans la vie professionnelle.


Williams F. Akiré

willardofian@live.fr

@WilliamsAKIRE

Procès Gbagbo: La CPI en audience fin septembre

gbagbo.jpg

La Cour pénale internationale tiendra à partir du 24 septembre prochain, une audience pour déterminer la capacité de Laurent Gbagbo à assister aux procédures judiciaires le concernant.

La Cour pénale internationale (CPI) a annoncé mercredi une audience  à huis clos, qui se tiendra fin septembre, pour plancher sur l'état de santé de Laurent Gbagbo, ancien président ivoirien . Remis à la CPI depuis le 19 juillet dernier, il est soupçonné d'être co-auteur de crimes contre l'humanité survenus lors de la crise post électorale en Côte d'Ivoire. Il s'agit pour les juges de la CPI de déterminer si celui ci est en  bonne condition pour assister aux procédures.

Dans un document rendu public, la juge Silvia
Fernandez de Gurmendi a precisé que cette audience sera le lieu "de discuter de tous les sujets liés à l`aptitude de M. Gbagbo à prendre part aux procédures engagées à son encontre". Cette audience commence le 24 septembre dans l'après midi pour se poursuivre le lendemain dans la matinée.


 

Williams F. Akiré

willardofian@live.fr

@WilliamsAKIRE