UA-82266538-1
topblog Ivoire blogs

vendredi, 14 juin 2013

SMS ANNONCANT DES RAFLES : LA PSYCHOSE ENFLE !

« Information urgente : A partir d’aujourd’hui jusqu’au 28 juin il y aura rafle à partir de 22h tu as pièce, tu n’as pas pièce on te prend c’est rafle générale dans toutes les viles du pays. (Terroristes à nos portes).svp infrmez qui vous pouvez… » Ceci est un sms intégral dans toute sa forme et selon son style qu’a reçu une étudiante ce mardi 11 juin. Et il ne s’agit pas d’un cas isolé parce que plusieurs autres personnes ont reçu pareils messages.

Pour enfler, la psychose enfle et intox ou pas ces messages font leurs effets dans les habitudes des ivoiriens. Les discussions dans les quartiers ont aussi au menu cette affaire de rafle. M.F, habitante de la commune de Yopougon lance à un visiteur qui arrive chez elle « Toi là on rafle hein ! ». Les rues se vident plus tôt que prévu et les travailleurs de la nuit ne sont pas favorisés. Même dans le transport en commun, les ivoiriens en parlent. Mais un bémol demeure malgré tout.

La grande question c’est au sujet de l’authenticité de ces messages qui ne rassurent en rien les ivoiriens dans ce contexte de représailles djihadistes. Qu’en pense l’Etat ivoirien ? Voilà à une question que se pose bon nombre d’ivoiriens. En réalité, si cela est le fait de fauteurs de troubles, des mesures doivent être prises pour éviter des désagréments. Si c’est une opération avérée, il faut aussi que l’information soit relayée par des moyens officiels.

 

Williams F. Akiré

willardofian@live.fr

@WilliamsAKIRE

 

 

jeudi, 30 mai 2013

YOPOUGON-APRES SA DEFAITE AUX MUNICIPALES : QUE DEVIENDRA LE MARCHE DE DOUKOURE MOUSTAPHA ?

 

 

Doukouré Mosutapha, marché, Yopougon, Alassane Ouattara, régime, Bédié, construction, mairie, Treichville, AdjaméDepuis une dizaine d’années les travaux de construction du grand marché moderne « Doukouré » de Yopougon situé en face de la place FICGAYO sont à l’arrêt. Broussaille et activités peu recommandables de toutes sortes se partagent les lieux qui avaient pour objectif de faire entrer Yopougon dans une autre ère en termes de marché et de commerce. Après la chute d’Henri Konan Bédié en 1999, puis le départ de Doukouré Moustapha de la mairie de la commune, plus aucun vacarme de travaux de construction sur le chantier. L’énorme grue installée pour les travaux, prend de la rouille et un coup de vieux.

L’ex maire est-il parti avec ses soutiens financiers ? Est-ce un projet qui n’intéresse que lui ? Tout porte à le croire car depuis lors, plus rien ne bouge. C’est lui qui avait lancé le projet raison pour laquelle il porte son nom.Doukouré Mosutapha, marché, Yopougon, Alassane Ouattara, régime, Bédié, construction, mairie, Treichville, Adjamé

Les commerçants de la commune avaient retrouvé espoir le temps des élections municipales. Et pour cause, Doukouré Moustapha qui était en lice avait fait de l’achèvement de ce marché le point focal de sa campagne. Mais à présent qu’il n’a été élu, que fera-t-il ? Mieux que-deviendra le marché de Doukouré ?

Visiblement, si les travaux sont restés à l’arrêt après le départ de la maire PDCI RDA, il faut croire que rien ne pourrait être fait alors. La réalité est que, les régimes se succèdent en Côte d’Ivoire sans qu’aucun d’eux ne se sente concerné par la finition de cet ouvrage. Et pourtant l’argent du contribuable a déjà été engagé pour l’entame des travaux.

Doukouré Mosutapha, marché, Yopougon, Alassane Ouattara, régime, Bédié, construction, mairie, Treichville, Adjamé


A l’image de Treichville ou encore d’Adjamé, Yopougon a besoin d’un marché de cette envergure avec toutes les commodités. Nombre d’avantages y sont liés et pareille œuvre donne forcément une autre image.  

 

Williams F. Akiré

willardofian@live.fr

@WilliamsAKIRE