UA-82266538-1
topblog Ivoire blogs

dimanche, 03 mars 2013

Jack Dely des Woody explose: « Prenez le BURIDA mais mettez les artistes au travail ! »

Jack Dely, le lead vocal du mythique groupe les Woody est déçu de la situation que vivent les artistes ivoiriens. Situation qui rime souvent avec galère et difficultés de tous genres au soir de leurs vies ou quand ils ont un coup de moins bien professionnel. Les structures en charges des intérêts des artistes telles que le BURIDA sont aujourd’hui objet de lutte. Et Jack Dely se veut clair face à ce feuilleton de la culture ivoirienne loin d’être beau « Prenez le BURIDA mais donnez du travail aux artistes ! » a-t-il dit visiblement vexé. En réalité, du travail en ce moment très peu d’artistes en ont car exceptés les quelques uns qui ont fait un spectacle ces derniers mois, nombreux sont ceux qui depuis des lustres ne se produisent plus. La raison, l’absence de financement et de planification. A cela l’un des compagnons de feu Christ de Bagnon propose la mise en avant de tourneurs chargés de penser et de gérer les spectacles mais aussi l’implication de tous « Il y a un maillon de la chaine qui reste et j’y pense en ce moment. Il n’y a pas de tourneurs pour donner du travail aux artistes en Côte d’Ivoire. Un tourneur c’est apporteur d’affaire appuyé par un privé ou l’Etat. Par un exemple l’un d’eux vient me voir et me dit qu’il veut faire jouer les Woody pour 10 spectacles avec un cachet bien précis et toutes les commodités prises en comptes, comment voulez-vous que je ne sois pas époustouflant! ». Il poursuit pour dire qu’un artiste avec des soucis de loyers impayés ou qui se produit à crédit ne peut être brillant malgré sa bonne volonté. Après c’est bonjour les dettes et au bout les problèmes sans fin. Et à ce sujet, Jack Dely est inquiet « La Côte d’Ivoire est considérée comme la place tournante du showbiz on en est fier or les artistes ivoiriens meurent dans la misère. La Côte d’Ivoire sera la plaque tournante de la mort des artistes ! », ainsi s’est lâché Jack Dely.

En attendant d'être entendu, Jack Dely et les Woody se donnent eux mêmes du travail avec une série de concerts débutée en février. Et bien de bonnes choses sont annoncées pour les fans des Woody.

Williams F. Akiré

willardofian@live.fr

@WilliamsAKIRE

vendredi, 22 février 2013

FEMUA 2013 : MAGIC SYSTEME - LA FOUINE, DU QUOTIDIEN DIFFICILE AU STATUT DE SUPERSTARS

La fouine, Magic Système, Asalfo, FEMUA, Anoumabo, Trappes, rap, galère, statut,Le festival des musiques urbaines d’Anoumabo annonce pour l’édition 2013, l’arrivée de la Fouine, qui représente aujourd’hui la crème du rap français. Avec cette pioche, les magiciens réalisent un gros coup surtout que le rappeur natif de Trappes est la figure de proue made in France en ce moment. Et c’est tout un symbole vu l’esprit du FEMUA et le parcours de la Fouine et des magiciens.

Anoumabo-Trappes, même vie difficile et berceaux de stars

Plus que ce plateau d’or pour cet évènement, il s’agit du sens du message du quatuor d’Anoumabo qui crève l’écran : partir de rien pour arriver au sommet. Avec Laouni Mouhid « La fouine », les gaous ont une illustration parfaite de leurs idéaux. Car comme eux, La fouine a une vie difficile et à travers ces albums il le traduit. De la rue à la prison en passant par les foyers, la Fouine en a bavé comme les magiciens dont la vie n’a pas été facile. Comme le dit souvent avec le sourire Asalfo le leader du groupe, « il y a des dettes que nous avons pas fini de payer ».

La fouine, Magic Système, Asalfo, FEMUA, Anoumabo, Trappes, rap, galère, statut,La fouine lui aussi rapporte dans ses chansons « on partageait nos grecs en deux» ou encore comme il le disait en 2009 dans le magazine Planète Rap Mag « Je n'avais que quinze ans quand j'ai été expulsé de l'école et placé en foyer. Je fuguais tout le temps. Mais il ne fallait pas que je dorme chez moi, sinon les flics venaient me rechercher direct. Je dormais chez des gens, dans des voitures, dans des locaux, etc. C'était la misère.»

Porte voix des milieux défavorisés, Magic Système et La fouine sont aujourd’hui des modèles de persévérance et de réussite avec pour point de départ des conditions pas évidentes.  La misère et la galère de la vie ont caractérisé leurs parcours mais aujourd’hui plus que jamais, le statut de super stars les réunit.


Williams F. Akiré

willardofian@live.fr

@WilliamsAKIRE