UA-82266538-1
topblog Ivoire blogs

mercredi, 01 juillet 2015

Côte d'Ivoire - USA: L'Association AIVI à la relance

usa,visiteurs internationaux,manlan laurent,ambassade des usa abidjan,échanges

Après des années d'inactivité, l'heure est à la redynamisation de l'Association Ivoirienne des Visiteurs Internationaux  des États-Unis d'Amérique en  Cote d'Ivoire (AIVI-USA).

Manlan Laurent, Secrétaire général de l'association présidée par Viviane Zunon Kipré a pour cela convié tous les membres à une rencontre ce mardi 30 Juin 2015 dans les locaux de l'ONG Transparency Justice. 

Ce rendez vous malgré ce temps de jeun musulman a pu se tenir. Les uns et les autres se sont accordés sur la nécessité de redonner un souffle nouveau à l'association pour être active comme ses homologues des autres pays.  

Le regain de vigueur de AIVI-USA ne peut se faire sans activités régulières. Les "IV" présents ont donc décidé de se voir régulièrement afin de réaliser notamment l'identification de tous les ivoiriens ayant participé aux programmes de visiteurs internationaux mais aussi "devenir un cadre de réflexion afin de faire bénéficier de notre expérience américaine à notre pays" a insisté Manlan Laurent.  

Rendez vous a donc  été pris pour le mercredi 22 Juillet prochain, pour une autre réunion pour conserver la dynamique de la relance de AIVI-USA.

dimanche, 08 décembre 2013

Houphouët Boigny : 20 ans après sa mort, l’héritage toujours lourd à porter

Houphouet-Boigny du 05 12 2013.jpg7 décembre 2013, il  y a 20 ans, Houphouët Boigny, premier président ivoirien mourait. Et les craintes quant à l’après Boigny émises dès sa mort se sont confirmées dès 1999 avec le premier putsch de la Côte d’Ivoire. La succession au pouvoir faisait de Konan Bédié l’une de ses premières victimes, dauphin constitutionnel d’Houphouët et vainqueur de la présidentielle de 1995.
2002, même pas 10 ans la mort d’Houphouët Boigny, une rébellion armée, pire une guerre frappaient à la porte Ivoire avec en prime de nombreux morts et des milliers de populations déplacées. 2010, avec une sortie de crise, tout aussi guerrière c’est ce à quoi ont eu droit les Ivoiriens. Une crise post électorale avec comme protagonistes Laurent Gbagbo, président sortant et Alassane Ouattara, actuel locataire du Palais présidentiel. Des mois plus tard, juste des perdants, les Ivoiriens dont des milliers ont été tués.
Comme dans une famille dans laquelle le chef, n’a pas préparé les siens à sa succession, les Ivoiriens ont du mal à assumer l’héritage d’Houphouët. Tous les hommes politiques se réclament « Houphouëtistes » mais ont du mal à appliquer les valeurs chères au « Bélier de Yamoussoukro ». Deux décennies après sa mort, la Côte d’Ivoire se souvient d’Houphouët, des notions de paix, de dialogue et d’unité longtemps privilégiées par celui-ci.
La Côte d’Ivoire, aujourd’hui sort de crise et fait tout pour panser ses plaies. Les compromis comme aimait en user Houphouët, sont difficiles à trouver par les acteurs de la scène politique ivoirienne.
Avec cet anniversaire de décès, c’est une occasion de se refaire  dans les fondamentaux d’Houphouët comme l’estiment certains cadres PDCI RDA à l’image de Daouda Zié Coulibaly.

 

Williams F. Akiré

willardofian@live.fr

@WilliamsAKIRE