UA-82266538-1
topblog Ivoire blogs

jeudi, 07 mars 2013

DIVO-ELECTRICITE : LA CIE EN DANGER AU QUARTIER DIALOGUE

2013-03-02 09.50.41.jpgDivo, une visite au quartier Dialogue et tout le monde est d’accord pour dire que la Compagnie Ivoirienne d’Electricité n’y a pas de beaux jours à vivre. La raison, les branchements anarchiques sont les choses les mieux partagées. Ici, les bambous de chine sont transformés en poteaux électriques et les fils, câbles y exécutent leur plus beau ballet. Tout le monde, est abonné aux branchements anarchiques. Le compteur réglementaire peut souvent être à deux kilomètres tant l’extension est grande. Tout le quartier en profite quelques soient les fonctions et le rang social. Selon notre guide du jour, l’une des autorités politiques de Divo y résiderait. Comment vouloir faire changer le citoyen lambda si les dirigeants eux-mêmes descendent si bas ?électricité,divo,cie,etat,élections municipales,quartier dialogue,branchements anarchiques,bambous,danger,génie civil,abonnés,politique

Un homme de passage sur les lieux et disant venu d’Abidjan a lâché en passant « C’est sur nous que CIE se rattrape à Abidjan ! ». Et les plaintes dans les causeries de quartiers à Abidjan au sujet de l’augmentation des factures de l’électricité sont devenues monnaie courante.2013-03-02 10.16.40.jpg

Les habitations, les écoles et des pilonnes de téléphonie se côtoient dans ce paysage de bambous de chine. Des câbles sont souvent si bas qu’ils sont à la portée des gamins du quartier. Et pourtant personne ne se plaint et les choses sont devenues normales. Tout le monde attend peut être de voir un drame avant de réagir.

Les élections municipales approchent et au nombre des candidats il  y a un spécialiste du génie civil et de l’électricité. Bonne nouvelle pourrait-on dire pour la CIE mais mauvaise nouvelle pour les « abonnés » aux branchements anarchiques.

 

Williams F. Akiré

willardofian@live.fr

@WilliamsAKIRE

 

L’Election du Pape et l’effet Obama : Après un noir à la Maison blanche, la fumée blanche pour un noir ?

Pape, élection, Peter Turkson, Cardinaux, Afrique, Vatican, Obama, Benoît XVI, Laurent Monsengwo, Robert Sara, église catholiqueComme à chaque fois que doit se faire une élection papale, il revient encore cette année  après la renonciation de Benoît XVI, la question d’un pape noir. A quand ce jour ? Personne ne le saura tant que le scrutin n’aura pas eu lieu. Et cela répondrait à une volonté de reformer et de faire une profonde  mutation au sein de l’Eglise catholique.

Aujourd’hui, un noir est à la tête des Etats-Unis d’Amérique où pendant longtemps, les noirs et les blancs n’ont pas eu les mêmes droits. Obama à la Maison blanche et les Etats Unis n’ont pas pour autant perdu de leur superbe. Et cela pourrait bien faire changer le point de vue des plus pessimistes sur l’Afrique et les noirs en particulier. Les américains dans leur ensemble ont accepté d’avoir un président noir et ce sur ses compétences et son mérite.

Peter Turkson du Ghana, Robert Sarah de la Guinée, John Onaiyekan du Nigeria, Laurent Monsengwo Pasinya de la RD Congo... autant de personnalités africaines papables. Et si l’effet Obama s’emparait du Saint Siège ? La fumée blanche qui annoncerait l’élection d’un noir à la tête de l’Eglise catholique. Le collège de votant pourrait s’ouvrir à ces réalités. Le past souverain pontife, Benoit XVI lui-même considérait l’Afrique comme « le poumon de l’Eglise ». En réalité aujourd’hui, l’Afrique mieux que l’Europe représente l’Eglise catholique. Les fidèles sur le continent noir voient leur nombre grandir chaque année. Et cela c’est aussi l’œuvre et le mérite des chefs religieux catholiques africains.

Les chances de voir les 117 cardinaux votants de choisir un noir pour succéder à Benoit XVI, ne sont pas négligeables. La fumée blanche pour un noir ? Réponse dans les semaines à venir.

 

Williams F. Akiré

willardofian@live.fr

@WilliamsAKIRE