UA-82266538-1
topblog Ivoire blogs

samedi, 08 septembre 2012

Eliminatoires CAN 2013: La victoire ou rien pour les Eléphants!

éléph.jpg

Les Eléphants de Côte d'Ivoire affrontent les Lions de la Téranga du Sénégal pour le compte du match aller de la dernière phase éliminatoire de la CAN 2013. Et la  victoire est obligée pour les pachydermes dans l'optique d'une qualification sans encombre.

Les éléphants de Côte d'Ivoire affrontent ce samedi les Lions de la Téranga du Sénégal pour le match aller comptant pour l'ultime phase élilminatoire de la CAN 2013 prévue en Afrique du Sud. Face à Papiss Cissé et ses amis, Didier Drogba et les siens savent qu'ils n'ont pas droit à l'errreur. Dans l'attente du match retour prévu pour en le mois prochain se tenir en à Dakar, les pachydermes ivoiriens se doivent de faire le boulot et se mettre à l'abris. elephant.jpg

Après la désillusion, de la CAN 2012 au Gabon et en Guinée Equatoriale, les ivoiriens espèrent se relancer en s'offrant une ènième participation à la plus prestigieuse des compétitions africaines de football. Dans un stade Félix Houphouët Boigny, annoncé plein comme un oeuf, les éléphants devronts se sublimer pour venir à bout d'une formation sénégalaise aussi en quête d'un rachat après sa déroute de la dernière CAN.

Un grand tombera à l'issue de cette oposition mais côté ivoirien, on ne veut que la victoire. Pour cela on a battu le rappel de toutes les forces vives à l'exception de Gosso Gosso. La concentration était de mise à toutes les séances d'entrainement mais pour ce derby ouest africain, il faudra bien plus que de la concentration. Car en face il y aura  en plus de Papiss Cissé, Demba Ba, Damé Ndoye et autres Issiar Dia.séné.jpg

Les clés de ce match se trouvent dans l'entre jeu où le duel Yaya Touré - Diamé sera au menu. Le milieu de terrain de Manchester City, aura fort à faire à celui de West Ham mais ce n'est pas un défi insurmontable quand on sait la forme actuelle du jeune frère Touré. Sur les bancs de touche aussi Sabri Lamouchi, le sélectionneur ivoirien devra mieux que ses premières sorties (en éliminatoires du Mondial 2014) car Joseph Koto son homologue sénégalais entend jouer un grand coup.

Deux deçus donc de la dernière CAN et un sera encore plus deçu car il ne sera retenu qu'un seul à l'issue de cette confrontation, la 15ème du genre entre Lions de la Téranga et Eléphants. Rendez vous est pris pour 17h30 GMT ce samedi. L'Afrique du Sud se rapprochera pour le vainqeur.

 

A.J

vendredi, 07 septembre 2012

Liberté de la presse: la Côte d'Ivoire 158ème sur 197

imaj.jpgL'organisation Freedom House, a rendu public son classement 2011 sur la liberté de la presse. La Côte d'Ivoire occupe le 158ème rang.

158ème sur 197 pays, voilà le rang occupé par la Côte d'Ivoire au classement des pays favorisant la liberté de la presse. Ce classement est celui réalisé pour le compte de l'année 2011 par l'organisation américaine des droits de l'homme, Freedom House. Selon Karin Deutsch Karlekar, Directrice de projets à Freedom House "La situation à l'issue de la crise post électorale est pour beaucoup dans le classement  de la Côte d'Ivoire. Récemment, nous avons reçu une délégation du gouvernement ivoirien, qui nous a donné de nouvelles informations et je pense que la prochaine notation sera meilleur pour le pays" a tenu à préciser la chargée de projets de l'organisation américaine. Le tableau ainsi  peint montre bien le niveau des libertés en générale et celle de la presse en particulier. Journalistes pris pour cibles, emprisonnés, agressés, voilà des faits qui ne sont pas étrangers à la Côte d'Ivoire. Au devant de ce classement pour les pays africains pour montrer l'exemple,  le Mali, le Cap vert, le Ghana, l'Ile Maurice et Sao Tomé Principe classés dans le top 65 de ce classement.

Comme, critères de notation, Freedom house, évoque la législation en matière de liberté de la presse dans les pays, les atteintes à l'intégrité des journalistes et aussi la libéralisation des médias pour une pluralité d'expression. Autant de secteurs dans lesquels plusieurs pays ont damé le pion à la Côte d'Ivoire. La libéraralisation de l'audiovisuel est attendu depuis de nombreuses années.

Une  commission chargée de la gestion de ce dossier est installée depuis le 20 juillet dernier, le montant de la caution  s'élève à 1 milliard de francs CFA, mais sans qu'on voit réellement les avancées sur le terrain. Car comme depuis toujours, les ivoiriens n'ont que la première chaine (RTI 1) et pour ceux de la région d'Abidjan un plus  avec la deuxième chaine (RTI 2).

A côté de cela, il faut rappeler l'attaque du siège du groupe de presse cyclone, éditeur des journaux Le Temps, Prestige Mag et LG Infos, le mois dernier (18 et 19 août). 

Si ailleurs, la presse est protégée, c'est parce qu'il a eu des actions concrètes menées par les organisations non gouvernementales, les vraies et les associations de journalistes auprès des autorités, non pas en position de faiblesse mais avec détermination et conviction. Les organisations de la société civile qui pillulent en Côte d'Ivoire sont donc interpellées. Le moment est venu de cesser d'être des associations vogant au gré des vagues des régimes politiques en place mais de jouer leur rôle de défenseur de la société civile.


Williams F. Akiré

willardofian@live.fr

@WilliamsAKIRE