UA-82266538-1
topblog Ivoire blogs

lundi, 18 mars 2013

DINER GALA-LETAGONIN 2013 : L’HEURE AFRICAINE « INVITEE SPECIALE »

21 heures 40 au lieu de 20 heures comme prévu ce samedi 16 mars, c’est l’heure à laquelle a débuté le diner gala de Letagonin, Salon international de la femme battante, édition 2013.

A 20 heures la salle de la Caistab est pratiquement vide et l’impatience se fait sentir. L’attente est grande et c’est finalement presque 2 heures après que les choses commencent. Mêmes les ministres invitées à la cérémonie ont fait parler d'elles  d’autant que ce sont elles qui étaient semble t-il attendues pour donner le top départ de la soirée de clôture de cet évènement cher à Patricia Claude Kalou. Il faut le dire l’exemplarité n’était vraiment pas de mise.

Le retard était le plat principal de ce diner. Heureusement, la chaleur mise par Yves de Mbela, Bamba Bakary et John Jay, les maitres de cérémonie du soir et les prestations de Guy Christ Israël, Bétika et Savan Alla ont permis de rattraper le coup. Letagonin 2013, beaucoup de lumière et d’ambiance pour éclairer une soirée davantage obscurcie par la légendaire tendance africaine à être en retard.

 

 

Williams F. Akiré

willardofian@live.fr

@WilliamsAKIRE

 

 

COCODY – PATISSERIE : UN GROS TROU MENACE

 

2013-03-18 09.46.18.jpgVoilà quelques temps qu’un gros trou menace les usagers de la route et les populations de Cocody Pâtisserie. Plus d’un mètre de largeur et de profondeur et les odeurs en apéritif et le trou est servi. Et pourtant, tout le monde passe par là. Le boulevard de France qui est la route quotidienne du président de la République et de plusieurs autorités est à peine à 100 mètres. Chacun prend son pain juste à côté à la pâtisserie et repart.2013-03-18 09.45.51.jpg

Avec les odeurs qui en sortent, on devine aisément la proximité des égouts. Les commerces qui étaient rois sur les lieux ont cédé la place à cet envahisseur exigeant et capricieux. De jour en jour, ce trou, s’étend, comme une araignée qui étend sa toile. Le prochain enjeu c’est la chaussée qu’elle ronge doucement. La circulation sur place a toujours été délicate du fait de l’exigüité de la voie. Avec ce trou, c’est la circulation dans les deux sens qui est en danger. Les risques d’accidents sont désormais très présents. En cas de pluie aussi, ce trou pourrait être inondé et les dégâts sans précédant.

 2013-03-18 09.44.48.jpg





Williams F. Akiré

willardofian@live.fr

@WilliamsAKIRE