UA-82266538-1
topblog Ivoire blogs

mardi, 12 août 2014

Festival Climbié Beach d’Assinie : La 25ème édition ce vendredi

Assinie Mafia, FECBA? Festival, Essouman, culture, tourisme, Côte d'IvoireCélébration annuelle de la culture et du peuple Essouman, rassemblement de tous les fils et filles autour des valeurs et richesses naturelles du village d’Assinie, voilà le bilan 25  ans après sa première édition du Festival Climbié Beach d’Assinie. Et cette année encore du 15 au 17 Août, la tradition et la culture Essouman seront dévoilées avec un accent particulier pour marquer le quart de siècle d’existence de l’évènement.  Le Festival Climbié Beach d’Assinie, c’est un moment de retrouvailles pour les Assiniens autour de la culture, de la gastronomie locale, du sport et une « Beach Party » sur la belle plage du village.

Et pour cet anniversaire, le comité Royal Essouman, promoteur du festival, prévoit un village « Climbié » de 2000 mètres carré regroupant toutes les activités du festival, la présentation officielle du Musée Aniaba  et un pagne uniforme pour matérialiser l’unité des enfants d’Assinie autour de leur village.

L’occasion sera aussi celle du bilan, bilan de 25 années au service de la promotion de la culture et des valeurs d’Assinie mais aussi le moment de penser l’avenir du Festival Climbié Beach sur les 25 prochaines années.  Le village d’Assinie logé dans la pointe sud-est de la Côte d’Ivoire, compte au nombre des valeurs touristiques du pays, mais le Comité Royal Essouman, promoteur de l’évènement voit grand : inscrire le Festival Climbié Beach d’Assinie à l’agenda des activités du ministère du tourisme.

Le programme de cette édition 2014, propose  ses activités habituelles qui sont une procession des sept grandes familles Essouman, les concours gastronomiques, la sortie détente et la deuxième édition du SEMIRA (Semi-Marathon du Royaume d’Assinie).

Le Festival Climbié Beach d’Assinie 2014, ce sont 5000 festivaliers attendus et ce sera l’occasion de découvrir ou de redécouvrir ce village dont la renommée a dépassé les limites de la Côte d’Ivoire.