UA-82266538-1
topblog Ivoire blogs

dimanche, 09 septembre 2012

Côte d'Ivoire: Le journal Notre Voie suspendu pour six parutions

journal, quotidien, notre voie, Abdoulaye Villard Sanogo, Gbagbo, ministres, presse, suspensions, parutionLe quotidien Notre Voie est suspendu pour six parutions par le Conseil National de la Presse.

Le quotidien Notre voie, proche du Front Populaire Ivoirien (FPI), est suspendu pour une durée de six parutions. Ainsi en a décidé l`organe de régulation de la presse écrite, le Conseil national de la presse (CNP). La décision a été prise vendredi dernier et le journal n'a pas paru samedi. Le comuniqué du CNP indique ceci: "Le Collège des membres du Conseil national de la presse décide la suspension du quotidien Notre Voie pour six parutions (...). Il est fait défense à tout imprimeur d`imprimer sous quelque forme que ce soit le quotidien Notre Voie pendant la durée de la mesure de suspension".

Comme motif de cette décision, la publication par le dit quotidien de "photographies de personnalités du régime déchu, actuellement aux arrêts", précise le communiqué du CNP. L'organe reproche aussi le fait que les articles en rapport avec ces personalités portent des légendes avec la mention des postes  qu`elles ont occupé pendant la crise postélectorale. "En publiant ces légendes, le quotidien Notre Voie entretient le sentiment de l`existence de deux gouvernements en Côte d`Ivoire", en a ainsi décidé le CNP.

En retour Abdoulaye Villard Sanogo, directeur de rédaction de Notre Voie a indiqué à l'AFP que "Ce n`est que parce que le CNP veut participer à l`éradication de tout ce qui sent encore Gbagbo qu`il nous suspend. Nous n`avons jamais donné le sentiment qu`il y a deux gouvernements, nous écrivons +Gbagbo, ex-chef d`Etat. C`est de la mauvais foi manifeste", a déclaré le responsable de la rédaction du quotidien.
Le groupe la Refondation, éditeur du journal Notre Voie est en difficulté d'autant que son hebdomadaire satyrique Bolkotch a vu sa suspension confirmée. Le groupe a fait appel mais n'a pas eu gain de cause.


 

Williams F. Akiré

willardofian@live.fr

@WilliamsAKIRE

Eliminatoires CAN 2013: Les Eléphants gagnent le premier round face aux Lions de la Téranga

éléphants, CAN, Sénégal, Côte d'Ivoire, Drogba, Papiss Cissé,  Lions, éliminatoires, matchLes Eléphants sont venus à bout hier des Lions de la Téranga du Sénégal sur le score de 4 buts à 2 pour ce qui était le premier acte de cette confrontation qualificative pour la CAN 2013.

4 buts à 2, en faveur des Eléphants de  Côte d’Ivoire face aux Lions de la Téranga du Sénégal, telle est l'issue du premier acte de ce match comptant pour la dernière phase qualificative de la CAN 2013. Hier les ivoiriens dans leur ensemble ont vécu toutes les émotions comme il est de coutume avec la sélection nationale ivoirienne. 

La victoire a été arrachée au bout suspense car , les sénégalais comme ils l'avaient dit n'étaient pas venus à Abidjan en tourisme. C'est ainsi que  Ndoye Diamé à la 33è minute a refroidi les poulains de Sabri Lamouchi d'un frappe splendide et avec eux le Stade Félix Houphouët Boigny (0-1). 11 minutes ont suffi pour que les ivoiriens revivent par l'entremise de  Salomon Kalou, qui égalise avant d'aller aux vestiaires(1-1).

A la reprise, les Eléphants sont font plus menaçants mlais pèche dans le geste finale. Chose que Papiss Cissé décide de leur faire payer à la 71è minute, grâce à une tête lobée qui ne laisse aucune chance à un Copa Barry très avancé (1-2). Les visiteurs font de nouveau la course en tête. A ce moment la qualification pour l'Afrique du Sud semble s'éloigner pour les pachydermes. Ils tentent donc de réagir. L'auteur d'une de ces tentatives, c'est Gervinho. L’attaquant d’Arsenal sur une frappe lobée vient à bout de l’excellent Ousmane Mané (2-2) jusque là irreprochable.

S'en suit une pression sur le camp adverse et  Didier Drogba (81è sur penalty) et Max Gradel (85è) vont permettre aux Eléphants de prendre l'avantage et couper le souffle aux Lions de la Téranga.

Bon résultat donc au finish, mais la physionomie du match fait planer un suspense entier sur l'issue de cette double confrontation. Deuxième round de ce duel ouest africain, le mois prochain cette fois à Dakar. Et là, il n'y aura pas de séance de rattrapage pour le perdant.


Williams F. Akiré

willardofian@live.fr

@WilliamsAKIRE