UA-82266538-1
topblog Ivoire blogs

jeudi, 13 septembre 2012

Le CNP suspend six journaux de l'opposition

presse.jpg


Les journaux bleus ne sont pas visisbles dans les kiosques  depuis ce jeudi. La raison, Le Nouveau Courrier, LG Info, Le Temps, Aujourd'hui, Le Quotidien d’Abidjan et l'Alternative (nouveau né depuis samedi dernier) ont été suspendus.

Après le quotidien Notre voie suspendu depuis samedi dernier, Le Nouveau Courrier, LG Info, Le Temps, Aujourd'hui, Le Quotidien d’Abidjan et l'Alternative (nouveau né depuis samedi dernier) vont à leur tour purger une suspension de six parutions. Six quotidiens proches de l’opposition ajoutés à Notre Voie, cela fait sept, tous suspendus par le Conseil National de la Presse. La décision est tombée mercredi nuit ne manque pas déjà de faire couler beaucoup d'encre surtout en ce moment où le pays est en quête de stabilité et de paix par une réconciliation nationale qui tarde à trouver ses marques. 

Le motif évoqué par le CNP, la diffusion collective de photos "soutenues par des légendes" qui "affublent" les détenus politiques proches de l’ancien président Laurent Gbagbo, la diffusion  "de titres de Premier ministre et ministre".

Le cas du journal l'Alternative issu de la même maison d'édition que le quotidien Notre Voie suspensdu depuis vendredi dernier, est particulier (suspension de deux semaines) est du au fait que le CNP estime que  comparé à Notre voie "Elle a un ours publication identique à celle de Notre Voie avec la même équipe rédactionnelle, le même site internet et la même adresse email", affirme le CNP.

L'organe de régulation de la presse parle de "défiance" et de "sédition" qu’il "ne saurait tolérée", qui "contribue sciemment" à "entretenir dans l’esprit des populations, l’existence d’un bicéphalisme au sommet de l’Etat" selon son communiqué.


Williams F. Akiré

willardofian@live.fr

@WilliamsAKIRE

mercredi, 12 septembre 2012

Education: Deux nouvelles disciplines pour les élèves

Eleves_Dimbokro.jpgEDHC (Education aux droits de l'homme et à la citoyenneté) et TICE (Technologies de l'information et de la communication) sont les deux nouvelles disciplines de l'education nationale en Côte d'Ivoire.

Education aux droits de l'homme et à la citoyenneté (EDHC) et Technologies de l'information et de la communication à l'école (TICE), sont à compter désormais au nombre des disciplines à  enseigner dans l'Education nationale en Côte d'Ivoire. Le président de la République a signé mercredi un décret portant création de ces matières.

Ces mesures prises en collaboration avec le ministère des droits de l'homme et des libertés publiques et celui de la poste et des technologies de l'information et de la comunication, visent à inculquer aux élèves, étudiants et travailleurs, les notions de Droits de l’Homme et de la Citoyenneté. Il s'agit à aussi de prévenir les conflits, les violations des droits de l’homme et à renforcer les processus participatifs et démocratiques.

Concernant les TICE, elles concernent tous les niveaux du préscolaire jusqu'au secondaire général. Et ça sera un moyen  d’améliorer les acquis mais aussi de contribuer à une insertion harmonieuse des diplomés dans la vie professionnelle.


Williams F. Akiré

willardofian@live.fr

@WilliamsAKIRE