UA-82266538-1
topblog Ivoire blogs

mercredi, 27 février 2013

Transports : Le nouveau jeu dangereux des apprentis gbakas

2013-02-24 14.03.43.jpgLes apprentis gbakas ont troqué désormais leurs  places dans les véhicules pour les pare-chocs arrière. Certains préfèrent ainsi le danger à l’argent qu’ils gagnent en supprimant la place qui leur souvent dédiée.  On les voit ainsi, agrippés derrière les gbakas au mépris du danger et de tous les risques liées à la circulation routière surtout dans leur corporation.

2013-02-24 14.00.43.jpgLe phénomène a commencé à l’intérieur du pays précisément à Bouaké et les régions du nord où, les apprentis vont jusqu’à s’installer sur le toit des véhicules lorsqu’il n’y a pas de pare-chocs arrière. Dans ces villes, le danger est encore plus grand car il s’agit de rallier des villes donc l’allure des véhicules sur les routes est encore plus grande. Les risques d’accidents mortels sont aussi grands. Cette pratique désormais à Abidjan mérite d’être relevée avant que les dégâts n’interpellent sans délicatesse.

C’est la course à l’argent qui explique cette situation et les transporteurs en Côte d’Ivoire en général n’y vont pas de main morte. Toutes les imprudences sont de mise au mépris de leur propre sécurité et celle des passagers. Face à cette pratique aux allures de « bôrô d’enjaillement » sur gbakas, les instances de régulation du secteur et de la sécurité devraient avoir un œil regardant. Car c’est sous les yeux des forces de l’ordre et de la protection civile, prennent plaisir à leur nouveau « jeu ».

 

Williams F. Akiré

willardofian@live.fr

@WilliamsAKIRE

 

vendredi, 22 février 2013

FEMUA 2013 : MAGIC SYSTEME - LA FOUINE, DU QUOTIDIEN DIFFICILE AU STATUT DE SUPERSTARS

La fouine, Magic Système, Asalfo, FEMUA, Anoumabo, Trappes, rap, galère, statut,Le festival des musiques urbaines d’Anoumabo annonce pour l’édition 2013, l’arrivée de la Fouine, qui représente aujourd’hui la crème du rap français. Avec cette pioche, les magiciens réalisent un gros coup surtout que le rappeur natif de Trappes est la figure de proue made in France en ce moment. Et c’est tout un symbole vu l’esprit du FEMUA et le parcours de la Fouine et des magiciens.

Anoumabo-Trappes, même vie difficile et berceaux de stars

Plus que ce plateau d’or pour cet évènement, il s’agit du sens du message du quatuor d’Anoumabo qui crève l’écran : partir de rien pour arriver au sommet. Avec Laouni Mouhid « La fouine », les gaous ont une illustration parfaite de leurs idéaux. Car comme eux, La fouine a une vie difficile et à travers ces albums il le traduit. De la rue à la prison en passant par les foyers, la Fouine en a bavé comme les magiciens dont la vie n’a pas été facile. Comme le dit souvent avec le sourire Asalfo le leader du groupe, « il y a des dettes que nous avons pas fini de payer ».

La fouine, Magic Système, Asalfo, FEMUA, Anoumabo, Trappes, rap, galère, statut,La fouine lui aussi rapporte dans ses chansons « on partageait nos grecs en deux» ou encore comme il le disait en 2009 dans le magazine Planète Rap Mag « Je n'avais que quinze ans quand j'ai été expulsé de l'école et placé en foyer. Je fuguais tout le temps. Mais il ne fallait pas que je dorme chez moi, sinon les flics venaient me rechercher direct. Je dormais chez des gens, dans des voitures, dans des locaux, etc. C'était la misère.»

Porte voix des milieux défavorisés, Magic Système et La fouine sont aujourd’hui des modèles de persévérance et de réussite avec pour point de départ des conditions pas évidentes.  La misère et la galère de la vie ont caractérisé leurs parcours mais aujourd’hui plus que jamais, le statut de super stars les réunit.


Williams F. Akiré

willardofian@live.fr

@WilliamsAKIRE