UA-82266538-1
topblog Ivoire blogs

samedi, 09 novembre 2013

Temps de pluie : c’est la foire aux eaux usées à Abidjan

 

Les dernières pluies avant l’harmattan tombent en ce moment et s’accompagnent dans plusieurs quartiers de l’écoulement des eaux usées. Avec les pluies c’est l’occasion « rêvée » pour ouvrir les vannes des fosses sceptiques et des égouts dans les quartiers où les fosses sceptiques  pleines et bouchées sont les choses les mieux partagées. Dans ces quartiers, à la première goutte de pluie, les habitants accourent pour ouvrir les fosses sceptiques alors qu’une visite des sociétés de vidange ferait l’affaire et ce pour un bon moment.

En première ligne, il y a les quartiers populaires d’Abidjan tels que Yopougon Sicogi et Nouveau Quartier, des quartiers d’Abobo. La commune de Koumassi est aussi bien logée. Là bas aussi, le quartier Sicogi fait figure de favoris dans ce domaine.

Face à l’ampleur que prend cette situation, personne ne semble prêt à faire quelque chose et pourtant  c’est une rivière de maladie  qui coule avec les eaux de pluies. Or ces instants sous la pluie sont rêvés pour les enfants qui n’hésitent pas à jouer et à patauger dans les flaques d’eau porteuses de microbes. Voilà un combat auquel pourrait se consacrer les autorités communales qui donnent souvent l’impression d’être en manque de projets sociaux. La sensibilisation au vidange des fosses sceptiques ou mieux une opération géante de fosses sceptiques pour tous afin d’atténuer les effets de ce problème d’ordre environnemental. Des quartiers dits « chic » sont de plus en plus exposés.

Williams F. Akiré

willardofian@live.fr

@WilliamsAKIRE

 

 

Les commentaires sont fermés.