UA-82266538-1
topblog Ivoire blogs

vendredi, 22 décembre 2017

#ChangementsDeMentalité du 22-12-2017

2565r.jpgJournaliste, comme un allié. Journaliste, pas un ennemi.
Le 4è pouvoir, c'est loin d'être eux (Les journalistes) qui le détiennent chez nous. La pluie qui arrose Abidjan actuellement (21 décembre 2017, 16h33), va encore laisser des traces. Tout comme cette loi qui risque de s'abattre (comme la pluie sur Abidjan), sur le monde de la presse en Côte d'Ivoire, va aussi laissé des traces. Un ancien a écrit sur son profil, qu'il y a de fortes chances de voir les acquis dégringoler. Il a entièrement raison.

Ailleurs (dans ces pays, que tous envient), le journaliste a toute sa place (même si tout n'est pas parfait).

 

Il passe du simple rôle d'informateur à celui d'acteur de développement parce qu'étant le «chien de garde» de la chose publique. Par ici, on souhaite (on veut uniquement) des journaliste, tout juste bons pour les séminaires et colloques (aux recommandations toujours bonnes pour les tiroirs). 
Les regarder. Détruire. Agir. Gâter. Voler. Piller. Faire ce qu'ils veulent. Les regarder. Dans la peau du spectateur. Ne rien dire. Encore moins dénoncer. 
Journaliste, un allié. Pas un ennemi. La pluie va encore tomber. Mais... 
L'encre des plumes tiendra encore.

jeudi, 21 décembre 2017

Pendant ce temps, SODECI sert du vent au lieu de l'eau potable

eau potable,onep,cité batim1,abidjan,sodeci,alassane ouattaraPlus de deux semaines que les robinets de la Cité BATIM 1 dans la commune de Yopougon et environs ne servent que du vent au lieu de l'eau potable. Barriques et bidons de toutes les couleurs trônent royalement dans chaque  maison.

La photo d'illustration ci jointe, date de décembre 2016 (Voir le post sur mon compte facebook). Aujourd'hui 21 décembre 2017, cette photo est toujours d'actualité. L'Office national de l'eau potable était passé ce jour là pour approvisionner les ménages. Mais aujourd'hui, les robinets sont vides.

C'est la période des fêtes de fin d'année mais la Société de distribution d'eau de Côte d'Ivoire n'a pas encore trouvé de solution. En 2016 c'est autour de la mi janvier que l'eau était revenue dans les ménages. Pendant ce temps aussi, les factures ne sont pas en grève. Elles arrivent bien et à temps même aux domiciles des abonnés.  

Cela dit, il faut dire que la norme dans la fourniture de l'eau dans cette zone de Yopougon est la suivante: pas d'eau disponible 24h/24; l'eau arrive dans les robinets (quand la SODECI est plus clémente) aux environs de 2 heures du matin et disparaît quelques heures après. 

Face à ce problème, les habitants se débrouillent comme ils peuvent. L'Onep n'intervient que par affinité. Les plus chanceux ont parfois l'occasion de s'approvisionner. Si un voisin connait quelqu'un là-bas, c'est une chance. Les moins chanceux, sont contraints d'aller voir ailleurs  là où il y a de l'eau sans interruption pour remplir barriques et bidons. Ici le "ailleurs" signifie tout même, les toilettes publiques, très souvent faiseuses de miracles en approvisionnement en eau potable. 

Williams F. Akiré